La maladie de Parkinson : De nombreux patients cachent leurs symptômes

Plus d’un tiers des personnes atteintes de la maladie de Parkinson au Royaume-Uni ressentent le besoin de cacher leurs symptômes ou de mentir sur leur maladie, selon une enquête réalisée pour une organisation caritative.

Elles estiment que les symptômes ne sont pas socialement acceptables et peuvent embarrasser leurs proches, a déclaré Parkinson UK.

Elle a ajouté qu’elle était préoccupée par le fait que trop de personnes luttent seules contre leur diagnostic, ce qui affecte leur santé émotionnelle.

La maladie touche 127 000 personnes au Royaume-Uni, soit environ une personne sur 500.

Les principaux symptômes sont les tremblements, la lenteur des mouvements et la rigidité.

L’organisation caritative a mené une enquête auprès de 1 868 personnes atteintes de la maladie afin de savoir comment elles ont fait face à leur diagnostic.

La peur de la stigmatisation

Une personne sur trois atteinte de cette maladie a déclaré qu’elle avait tardé à informer ses amis et sa famille de son diagnostic pour certaines des principales raisons, notamment la crainte d’être stigmatisée.

L’organisation caritative a déclaré que les résultats ont également révélé un niveau inquiétant de répercussions émotionnelles pour les personnes diagnostiquées avec la maladie de Parkinson.

Les plus jeunes ont déclaré être les plus touchés par le diagnostic, à tel point que beaucoup ont dit avoir l’impression que « leur monde était fini » et qu’ils « ne savaient pas vers qui se tourner ».

Steve Ford, directeur général de Parkinson UK, a déclaré que le fait de ne pas recevoir d’aide pour cette maladie neurologique dégénérative avait un impact dévastateur sur la santé émotionnelle des gens.

« Nous sommes déterminés à ce que chaque personne atteinte de Parkinson soit consciente du soutien disponible afin qu’elle puisse se sentir équipée pour avoir ces conversations difficiles ».

« Nous savons que le soutien adéquat, que ce soit par l’intermédiaire de la famille, des amis ou de Parkinson UK, est vital pour les personnes atteintes de cette maladie, afin de les aider à accepter leur diagnostic et à savoir qu’elles ne sont pas seules ».

Il a ajouté : « Nous sommes là pour aider les gens à trouver le soutien dont ils ont besoin, quand ils en ont besoin ».

Laisser un commentaire